Inscription à notre Newsletter

Recevez régulièrement des informations sur nos produits, sur les nouveautés.

*Votre adresse électronique est uniquement destinée à vous envoyer la newsletter du site epicerie-des-algues.bzh. Pour vous désabonner, utilisez le lien dans la newsletter.

Recherche

L’Épicerie des Algues

Les merveilleuses sensations d’une balade dans les bois

A passer du temps sur les chemins du GR34 face à l’océan, j’en oublie les bienfaits des sous-bois,  la puissance des arbres !
Une fois bien chaussées, chaussures imperméables et hautes de randonnée, et bien habillée, blouson de pluie, bonnet et chaude écharpe, c’est partie pour une balade régénérante et revitalisante dans le bois du Nevet ! J’ai décidé d’en faire le tour, 9 km environ.

La couleur

C’est le visuel qui prend le dessus dès le départ !
La couleur des feuilles est extraordinaire : du jaune pétant au marron foncé en passant par tout le panel des ocres.
Et que dire de toutes ces nuances de vert, vert tendre des feuilles encore accrochées aux branches ou vert vif de la mousse sur les troncs !

La texture

Les chemins sous les bois est un véritable parcours du “combattant” :
tapis de feuilles au sol alternent avec passages de terre noires humides et boueuses, voir collantes et glissantes !
Des VTT sont passés par là et ont creusés des sillons gorgés d’eau sur toute la largeur du chemin.

Le bruit

D’abord le silence, ou tout du moins l’absence de bruit. Pas de bruit de voiture, pas de bavardage !
Alors je tend l’oreille…
C’est le bruit de mes propres pas qui crissent sur les feuilles mortes. C’est les branches tombées au sol qui craque à mon passage.
Puis le bruissement du vent dans le feuillage des arbres, et un oiseau qui croasse au fond des bois.
Par endroit, j’entend l’eau qui se déverse dans un cours d’eau.

Les odeurs

Les sous-bois exhalent des senteurs étonnantes, odeurs variées d’humus, de terre, de mousse, de feuilles séchées…

Le décor

Des parcours allant plus profondément dans les entrailles du bois, le chemin devient plus sombre, la lumière a du mal à percer.
Je suis une allée bien précise et croise des promeneurs avec leur chien, nous nous saluons.
Je marche sur des chemins pentus et glissants, et les feuilles virevoltent au vent autour de moi.
Je vois du houx avec sa feuille vert puissant et piquante mais sans boules rouges, et je pense à fin décembre, aux décorations, aux lumières de Noël

Sensations

Tranquillité Apaisement Sérénité Quiétude Paix
Paisible Immobile Calme Silencieux Profond
Fermer les yeux et ressentir
Le vent frais sur le visage, le nez qui coule, les mains chaudes au fond des poches.

Mon ami l’arbre

Aimer la nature et l’observer. C’est ce qu’à fait Peter Wohlleben qui publie en 2017, “la vie secrète des arbres”
Ses années passées dans les forêts lui ont permis d’observer des comportements surprenants.
Il y défend l’idée selon laquelle les arbres sont des organismes intelligents et capables de communiquer entre eux.
Ils vivent en famille, soignent ceux qui sont malades et se préviennent des dangers via une sorte de réseau social basé sur la communication fongique.
Je vous partage ici un très joli article sur nos amis les arbres, des êtres-vivants à part entières : https://www.huffingtonpost.fr/2017/03/26/les-arbres-ont-une-vie-secrete-que-nous-nimaginons-pas_a_22009122/
 

 

 

Laisser
un commentaire

X