Inscription à notre Newsletter

Recevez régulièrement des informations sur nos produits, sur les nouveautés.

    *Votre adresse électronique est uniquement destinée à vous envoyer la newsletter du site epicerie-des-algues.bzh. Pour vous désabonner, utilisez le lien dans la newsletter.

    Recherche

    L’Épicerie des Algues

    Laminaria Digitata

    Nom latin:

    Laminaria
    Laminaria digitata, fouet des sorcières, varech palmé, kombu breton, fouitrac, laminaire digitée
    Macro-algue brune

    Aspects :

    De la famille des Laminariacées

    De très grande taille (de 1m à 4m), cette algue se caractérise par un thale divisé en plusieurs lanières. Sa couleur varie du brun au vert/beige olivâtre. On la retrouve en abondance sur les côtes bretonnes et en Atlantique nord à 12 mètres de profondeur.. On en trouve également en Atlantique sud. Elles vivent dans les eaux fraîches et nécessitent beaucoup de lumière.

    Longévité : Cette algue est capable de vivre jusqu’à 5 ans, se classant ainsi au rang des algues les plus résistantes !

    Les laminaires sont consommées depuis plusieurs millénaires en Chine, au Japon et en Corée.

    Consommation :

    Le kombu breton se consomment cuit.

    Il a une texture épaisse et charnue et un gout iodé très apprécié des grands chefs. C’est un ingrédient qui rehausse le goût des aliments sans masquer la saveur des plats.
    C’est le composant de base du bouillon japonais, le “dashi”. Préalablement cuit au bouillon environ  20 min, il accommode parfaitement soupes, bouillons mais aussi  omelettes, poissons et légumes.
    Il peut également être servi frit pour l’apéritif ou en accompagnement d’une soupe ou d’un poisson.
    Grâce à ses lanières résistantes, le kombu permet de réaliser des papillotes et des aumônières de poisson ou de viande. Cela permet une cuisson riche en saveurs sans l’utilisation de papier aluminium.
    En adjuvant de cuisson des légumes secs et des céréales, il améliore leur digestibilité et réduit de près d’un tiers leur temps de cuisson.

    Le Kombu breton, moins tendre que son cousin, peut être soit consommé entier, coupé en petits morceaux dans les préparations, soit en flocons, ou bien utilisé en décoction dans une boule de thé, dans quel cas on ne consommera pas l’algue. Néanmoins, tous les nutriments demeureront présents dans la préparation.

    Qualités :

    Leur acide glutamique attendrit les légumineuses et aide à la digestion. Les Kombus alcalinisent les mets et neutralisent l’acidité de la sauce tomate. Ils régénèrent en prévenant le stress, l’hypertension, la constipation, les tumeurs.

    Le Kombu breton est riche en acide alginique, un agent purificateur des intestins, riche en protéines (14% de leur matière sèche) et en minéraux, calcium (8 fois plus que dans le lait), magnésium, phosphore, potassium et sodium, fer (5 fois plus que dans les épinards), brome, zinc.

    Il est reminéralisant, comblant maintes carences.

    Abondance de vitamines A, B1, B2, C, E, F, K, et PP.

    Différence entre le Kombu breton et le Kombu royal.

    Le Kombu royal est une feuille d’algue entière, possédant une nervure centrale, entourée d’une feuille fine en dentelle. Il se cuisine de la même façon que le Kombu breton, (excepté que son temps de cuisson est plus court), avec l’avantage de pouvoir également le cuisiner en papillote.

    Le Kombu breton, moins doux et moins tendre que le Kombu royal, est cependant délicieux et connaît de nombreux adeptes et inconditionnels. Sa lame est conditionnée en lanières d’environ 15 cms à 20 cms.

    Les Kombu royal et breton favorisent l’assimilation de toutes vos préparations.

    Laminaire : Propriétés

    Les laminaires sont riches en iode, en sels minéraux (calcium, magnésium, potassium) et en oligo-éléments. Elles exercent une action reminéralisante, amaigrissante et stimulante. Elles favorisent la circulation sanguine en dilatant les vaisseaux, rééquilibrent l’organisme et la sécrétion d’hormones. Elles contribuent également à prévenir l’apparition de plaques de graisse. Ces algues sont utilisées pour traiter la fatigue, l’obésité, l’asthme, l’artériosclérose (dégénérescence des artères), l’hypothyroïdie, le rachitisme, la déminéralisation, les troubles glandulaires et de la ménopause. Elles sont employées pour prévenir l’ostéoporose et le vieillissement, ainsi que chez les enfants atteints d’un retard intellectuel.

    Cosmétique

    Les extraits d’algues permettent de retrouver des actifs hydratants, nourrissants, apaisants, mais aussi des actifs plus complexes aux vertus anti âge, redensifiants, ou booster des cellules de la peau.

    Il contient également des quantités intéressantes d’acide alginique, de polyols, de laminarine, de mannitol ou encore de polyphénols. C’est un excellent reminéralisant et il permet d’apporter fermeté et hydratation à la peau. Il permet également de la protéger grâce à la présence d’antioxydants.

    Il convient à tous types de peaux, mais est recommandé pour le peaux matures

    Hydratation et reminéralisation

    Sa grande richesse en alginates, mannitol et acides aminés lui confère au niveau cutané un très fort pouvoir hydratant*, reminéralisant, protecteur et nutritif.

    Actif extrait de l’algue brune Laminaria digitata qui concentre un osmolyte capable de prévenir la déshydratation.

    L’algue Laminaria digitata concentre les minéraux et oligo-éléments de l’eau de mer qui apportent à la peau des éléments dynamisants fondamentaux.

    *Hydratation des couches supérieures de l’épiderme

    Vertus Cachées

    Très riche en iode, elle favorise l’amincissement et possède des propriétés antiseptiques. Elle est aussi capable de former un film végétal, véritable agent protecteur et réparateur pour la peau.

     

    Laminaire : Posologie

    – En usage interne
    Décoction : Placer les algues dans de l’eau (10 g d’algues pour 10 cl d’eau). Laisser macérer pendant 4 heures. Faire bouillir et filtrer avant de boire.
    Ou
    Comprimés : Entre 0,50 et 5 g par jour, à prendre pendant les repas.
    N.B. : La posologie varie selon l’âge du sujet :
    1-3 ans : 0,50 g par jour.
    3-7 ans : 1 à 2 g par jour.
    7-11 ans : 2 à 3 g par jour.
    Adultes : 3 à 5 g par jour.
    En usage externe
    Pour améliorer la circulation sanguine.
    Bains d’algues : Verser 6 cuillères à soupe de laminaire en poudre et 10 gouttes d’huile essentielle de cyprès sur un linge fin. Introduire le linge dans le bain. Sortez du bain au bout de 15 minutes et allongez-vous 15 minutes. A réaliser tous les 2 jours.
    Pour dilater le col de l’utérus.
    Application locale de la tige stérilisée (stipe).

    Laminaire : Précautions d’emploi

    A ne pas consommer en cas de contre-indication à l’iode.

    Les bains d’algues sont contre-indiqués chez les personnes atteintes d’une maladie infectieuse, d’une dermatose (eczéma), d’un abcès ou d’une tuberculose pulmonaire, de troubles cardiaques ou rénaux, d’une maladie mentale, d’un rhumatisme articulaire aigu ou d’une hyperthyroïdie.

    Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

    Laisser
    un commentaire

    X